Nouvelle création By Collectif :

RACHEL - Danser avec nos morts

Rachel se marie.
C’est la preuve que tout va bien.
Mais est-ce vraiment la journée pour tout se dire ?
On triche tous parce que ça nous arrange bien !
La famille est réunie pour les festivités… sauf le frère défunt.
Non-dits, culpabilités, injustices éclatent au grand jour.
Hantée par le deuil, troublée par des apparitions
et jouant avec les codes du réalisme magique,
cette noce est aussi un retour vers la lumière.
Rachel est un conte, une danse, un rite jubilatoire, une résolution.

Résidence au Piano'cktail - Bouguenais
Sortie en 2021..
bycollectif groupe photo SEB CANS

BY COLLECTIF

By COLLECTIF se crée en 2011.

Ce fût d’abord le souhait d’une collaboration artistique entre plusieurs comédiens venus d’horizons différents. Nous étions tous animés par le même désir de prendre notre destin en main et de sortir d’un système dit « classique » et conventionnel. Notre volonté de dépasser le modèle de la pensée unique du metteur en scène se doublait d’un réel besoin d’engagement artistique de tous, autour d’un projet commun, convaincus que l’acteur lui aussi est en mesure de faire exister le sens de l’oeuvre, de le penser, parce qu’il l’aura avant tout éprouvé et vécu collectivement sur le plateau.

Accepter de ne pas savoir et se laisser traverser par un texte pour laisser apparaître une vérité collective.

Le nom « By COLLECTIF » s’est imposé très vite à nous comme une signature, une volonté d’expérimenter un travail sur le plateau où chacun porte la responsabilité artistique du travail de création.

Dés notre première création « Votre Attention SVP » d’Hélène Wolff-Eugène, nous avons mis en place une méthodologie de travail en répétition dans laquelle nous abordions le texte, ses enjeux et ses contours au travers d’improvisations, pour vivre de manière organique et réelle notre rencontre avec les personnages.

Plus d’attirails inutiles et encombrants qui détournent notre regard de l’essentiel : le texte et les acteurs. Inviter le public à devenir voyeur d’un théâtre en train de se faire, ne rien lui cacher et le prendre en compte dans le présent de la représentation.

Plus de notion de « spectacle » au sens d’un moment qui aurait pour effet de singer la réalité et de faire oublier le temps, mais plutôt la vie même, le lieu où l’on peut en éprouver le goût, le lieu aussi où l’on peut se construire, soi et avec les autres.